Alimentation pour pigeons – Spécialiste colombophiles

DeReiger.fr Références Flash Back 1°National Barcelone 2019

Flash Back 1°National Barcelone 2019

Eric Vittel remporte le 1° National Barcelone de 2.997pigeons français et remporte le 3° International Barcelone de 16.051p en 2019. La préparation vers le concours s’est faite avec De l’energol, Herbisan et Fortipur. Voici un petit reportage de mon copain Yannick Ungerer gagnant du 1° Nat Barcelone et 2° International Barcelone de 2017.

Yannick Ungerer Barcelona De Reiger
Yannick ungerer winner of 1° Nat Barcelona and 2° Int Barcelona 2017

Mon dernier article sur Eric remonte à début 2016. A l’epoque il s’intitulait : « Eric Vitel : 1er International Coupe de Flandres 2015 ». Depuis 2015, Eric Vitel n’est pas résté mué et a gardé Barcelone comme objectif numéro 1 ! Petit récapitulatif des 10 années précédentes : 11/20 prix en 2009, 11/19 prix en 2010, 10/25 prix en 2011, 16/25 prix en 2012, 18/27 prix en 2013, 8/26 prix en 2014, 22/27 prix en 2015, 8/14 prix en 2016, 13 sur 32 prix en 2017 et 21/31 prix en 2018. Les 10 saisons précédents 2019, Eric aura donc classé 138 pigeons sur 246 pigeons engagés sur l’étape catalane soit 56.10% de prix par 4  en moyenne sur 10 ans! L’an passé il se classait 5e National avec son premier pigeon, le voilà désormais 1er et 7e au National une année plus tard. Et à l’heure où j’écris, sur la base du classement provisoire, Eric classe 28 pigeons (dont 6 x top 100) sur 38 soit 73.68%, dans la droite lignée des 10 années précédentes.

La première licence colombophile d’Eric remonte à 1981. Très rapidement Eric s’est focalisé sur les concours de longues distances. Barcelone a toujours été son concours de rêve. Je reprends un bout de l’article de 2015 : « C’est ce qui m’a toujours attiré le plus ! Barcelone a toujours était un rêve . Dans mes débuts au club de Ham (80) j’entendais parler  les anciens de ce concours mythique. En ce temps là jouer Barcelone était une référence pour nous gamin, un rêve accompli désormais. D’ailleurs s’est avec beaucoup d’émotion , qu’en 1992, j’ai vu rentrer la seule femelle engagée de ce concours, malgré qu’elle faisait le reliquat au club de Maubeuge. L’année suivante, l’émotion était encore plus forte quand je remportais les deux premiers ,dans ce même club, avec en tête la « Petite Barcelone » ( ORY Père & fils), mère de mon WIM ».

Trophy De REIGER 2019 Best Performances
Belgium & France

Eric possède une installation d’une longueur totale de 19 mètres. Il y a un petit colombier volière de 3 x 4 mètres pour une partie des jeunes. Derrière celui ci il y a un bâtiment de 3 x 3 mètres, pour le matériel et les graines, qui donne accès à trois volières de 4 x 1,20 mètres chacune. Dans ces différentes volières il y a dans l’ordre, un compartiment pour une dizaine de couples d’éleveurs , un second compartiment pour quelques couples de reproducteurs et un dernier compartiment pour des femelles reproductrices et/ou éleveuses. Ces volières sont à l’arrière du principal colombier de jeu qui se compose de 4 compartiments d’environ 2 x 3 mètres chacun et  d’un dernier compartiment de 4 x 3 mètres. Sur le devant de ce colombier il y a une volière ouverte sur toute la longueur d’une profondeur de 2 mètres. Dans ce colombier principal, le premier compartiment est de nouveau pour quelques couples de reproducteurs, le second pour les femelles séparées, les deux suivants pour une bonne vingtaine de couples de voyageurs. Puis il y a un colombier de 4 mètres pour les yearlings. Un autre en angle à  90°C de se colombier  de 6 x 2 mètres, séparé en deux compartiments, pour les jeunes, avec une volière couverte sur le devant de 2 mètres de profondeur . L’orientation des installations est sud est  pour le colombier principal de jeu et bien entendu les volières se situant à l’arrière sont exposées au nord ouest. Le pigeonnier en angle pour les jeunes lui est exposé ouest. Eric Vitel possède 15 couples de reproducteurs , et autant d’éleveurs. Il élève chaque année environ 150 pigeonneaux.

LUCIE, the 1st National Barcelona winner!!

Passons à la souche de pigeons cultivée par Eric. Tout  est parti d’un mâle de Wim MULLER le « Photographe »  accouplé à « la petite Barcelone » de chez ORY Père & fils. Ensemble ils ont donné un  super pigeon le «  Wim », très bon voyageur et très bon reproducteur, qui est à la base d’autres colombiers en France. Eric VANACKER détient le premier international Perpignan 2003 hors d’un fils du frère du « Wim », chez Gerard VAN TUYL une as pigeon descend de la souche du « Wim ». Eric a aussi réussi avec quelques pigeons achetés chez  Roger SENICOURT. Il y a encore de son sang dans quelques bons pigeons. Voilà ce qu’on trouve chez Eric à la reproduction : des Wim MULLE, des Leo PRONK, des Gérard VAN TUYL, des Jos PEPPING, des Gebr.HAGENS et des Gebr.BRAS… en quelques sortes le drapeau orange y est en berne !

Comment prépares tu tes pigeons pour les internationaux ? « Il n’y a pas de règle, tout dépend de la météo. En général mes pigeons font trois concours de vitesse jusqu’à 300 kilomètres puis un demi fond de 400-450 kilomètres et pour finir une épreuve avec le CALC (500-600 km). Cette dernière épreuve apprend aux pigeons à sortir de la masse. Après la préparation mes pigeons font en général deux concours internationaux. L’objectif est de les amener au mieux et en jouant sur le nid. En jouant au naturel c’est difficile de les amener sur une position idéale sur plus de deux concours sur cette courte période.

Pourquoi avoir choisi le jeu au naturel ? Parce que je m’y sens bien. Je travail en rythme posté, en 5×8.. Pour jouer le veuvage et en tirer le maximum j’estime qu’il faut être régulier dans les soins, ce qui ne colle pas avec mon quotidien. Aussi je n’ai jamais su garder mes femelles comme veuves. J’ai toujours agis comme cela seul contre tous, car  je suis entouré de spécialistes du veuvage. Quelques soit la méthode, le plus difficile est de bien paraître au résultat. Après avoir fait ce choix de jouer exclusivement sur le nid en 2005 et avoir réalisé sur le  Perpignan de cette même année un 27/30 au national, 25/30 à l’international avec le 14 ° à la clé et 5 pigeons au 200 premier et 17/18 au doublage international femelles, je me suis dit que si avec la même méthode je n’avais plus de bons résultats alors il fallait se concentrer sur autre chose que de porter la faute à ce système de jeu. Il faut croire à ce que l’on fait et surtout ne pas en déroger à tout bout de champ car la colonie est sélectionnée sur une méthode et en changer ne veut plus rien dire. Exemple, imaginez que je passe au veuvage total après tant d’années de sélection sur le nid. Je pense que j’aurais de sérieux problèmes avec l’accouplement entre femelle. Il faudrait de nouveau sélectionner dans ce sens. Je n’ai plus le temps de recommencer de zéro car vous n’êtes pas sans savoir que nous ne sommes pas éternel non plus.

Félicitation Eric pour cette belle victoire et ce très beau pourcentage. Rendez vous sur Barcelone 2020 ?

Yannick UNGERER le 15/07/2019

Articles similaires

Widehem JackyWidehem Jacky

Mise à Jour spectaculaire 21/05/2022 : Jacky Widehem de Outreau frappe de nouveau très fort sur le concours de Pont sur Maxence sur +/- 2.263 pigeons avec le 1-2-3-4-5-6, …